Historie

Histoire de Pastelerías Manuel Segura

historia

historia_info

historia_manuelsegura1

En 1874 Manuel Segura Estéban ouvre les portes de sa « zuquequeria » 63 rue Mayor. La boutique était au rez-de-chaussée et on trouvait à l’étage l’atelier où il élaborait toutes ses pâtisseries, que sa femme vendait en boutique ensuite. Lui, l’après midi, se déplaçait à l’aide d’un âne dans les villages voisins pour vendre sa marchandise.

La pâtisserie Manuel Segura est une des grandes pâtisseries les plus anciennes d’Espagne, dirigée par la même famille qui l’a fondée. Six générations de pâtissiers et tous s’appelaient Manuel Segura. Le commerce est passé par des périodes de prospérité et d’autres périodes de décadence, marquées par des événements historiques (guerres, après-guerre, années de crise…), mais la famille a toujours surmonté les difficultés pour continuer de faire vivre leur son commerce.

historia_manuelsegura2

En 1982 Manuel Segura Sorribes hérite du commerce, en cinquième génération, un atelier artisanal dans lequel travaillent trois employés. Avec la grande aide de sa femme Consuelo Catalan, il commence l’expansion de l’entreprise. Ils ouvrent alors de nouvelles boutiques à Calamocha, Cariñena et Saragosse.

En 1982, l’entreprise comptait un seul point de vente et trois employés. En prenant les rênes du commerce, Manuel Segura Sorribes commence un plan d’expansion lent mais solide, pour arriver aujourd’hui à quatre points de vente et plus de vingt employés.

Il acquiert un terrain attenant à l’atelier, en l’agrandissant et en accroissant la production. En 2000 ils construisent un petit édifice de trois étages pour accueillir le Musée de la Pâtisserie Manuel Segura, où l’on peut découvrir tous les outils employés par les six générations de pâtissiers, ainsi que le savoir-faire de la famille. C’est le premier qui s’ouvre en Aragon sur ce thème et le troisième en Espagne.

historia_manuelsegura3

Avec lasixième génération, José Manuel Segura Catalan, un trentenaire avec une formation universitaire solide en Biologie et Biochimie, entame la construction du Polygone de Daroca d’un atelier doté de multiples avancées technologiques. Il s’agit d’un o atelier artisanal de 1400m2 conçu afin d’élaborer des produits de meilleure qualité, ceci primant sur la quantité. De plus, c’est la première entreprise privée qui mise sur le Polygone Industriel de Daroca.

Ceci suppose l’investissement le plus risqué de l’entreprise, avec un investissement supérieur à un million d’euros, et qui suppose un pari dans le futur de l’entreprise et de la région, en pariant sur la création et l’implantation de postes de travail dans la région.

Si continuas utilizando este sitio aceptas el uso de cookies. más información

Los ajustes de cookies de esta web están configurados para "permitir cookies" y así ofrecerte la mejor experiencia de navegación posible. Si sigues utilizando esta web sin cambiar tus ajustes de cookies o haces clic en "Aceptar" estarás dando tu consentimiento a esto.

Cerrar